TRAVAILLER

L'accès à un emploi, donc à un salaire permet d'envisager de vivre dans un logement de manière autonome. La démarche d’employabilité des personnes autistes TSA nécessite un processus d’emploi adapté et un accompagnement par des personnes formées à l’autisme.

Accompagnement à l'emploi

Pour les personnes avec autisme, accéder à l’emploi, représente plus qu’un simple travail, cela leur donne également la possibilité de mener une vie plus épanouie et de mieux s’intégrer dans la société. Sans emploi, la majorité des adultes avec autisme se retrouvent isolés et sont très dépendants de leurs familles et de l’aide sociale. C’est pourquoi la problématique de l’insertion professionnelle est indissociable du projet DiverCités.

Les personnes TSA peuvent exercer tout type d’activité professionnelle à condition qu’un accompagnement adapté soit mis en place pour pallier les difficultés que les personnes autistes rencontrent dans le domaine des interactions sociales et de la communication, ce qui constitue une barrière dans le milieu professionnel.

Cette dimension d’emploi est réalisée en collaboration étroite avec l’association A l’Emploi Autisme Asperger.

Le projet DiverCité accompagnera les résidents TSA vers trois types d’emplois, en fonction de la localisation :

  • des emplois dans des entreprises classiques, accessibles par des moyens de transport habituels en privilégiant un accès direct par tram, bus ou train,
  • des emplois à proximité immédiate de l’immeuble, au centre du quartier, donc accessibles à pied,
  • des emplois au sein de la résidence : un espace de rencontre « autour d’un café » (facilitant les liens entre tous les usagers de l’immeuble et avec l’extérieur), un espace de co-working accessible à la demande et un espace de travail en location pour des durées plus longues avec des bureaux plus calmes. 

L’espace de travail compterait une quinzaine de places, ouvertes à des professionnels résidents de l’immeuble ou pas. Le parcours d’accompagnement à l’emploi des personnes avec autisme se déroulera sur 2 axes :

Les candidats à l’emploi

  • Bilan de compétences
  • Ateliers de préparation à l’emploi (entretien d’embauche, estime de soi)
  • Recherche active d’emploi
  • Entretien d’embauche (avec ou sans accompagnateur)
  • Suivi dans l’emploi (de 3 à 6 mois)
  • Suivi ponctuel, par exemple en cas de changement de l’organisation de travail ou de poste

Les entreprises

  • Sensibilisation à l’autisme des différents intervenants (RH, managers, collectif de travail)
  • Présentation du candidat au collectif de travail
  • Choix et formation du tuteur référent
  • Analyse du poste afin de  l’adapter aux spécificités du salarié
  • Mise en place d’une «hotline» en cas de nécessité

Poursuivre la lecture...

ACTUS

En complément de ses missions, DiverCités vous apporte régulièrement du contenu sur les actualités des personnes Autistes TSA et de notre association.

VIDÉOS

BROCHURE

HAUT